Autres chirurgiesDermabrasion

Dermabrasion pour cicatrices

La dermabrasion, parfois appelée dermaplaning, est un procédé qui  » finit  » les couches supérieures de la peau par un grattage chirurgical contrôlé. La nouvelle peau paraît généralement plus lisse et rafraîchie. Les résultats peuvent être spectaculaires et durables.

Pourquoi choisir la dermabrasion pour le traitement des cicatrices ?

La dermabrasion est efficace pour les cicatrices d’acné, les marques de variole et les cicatrices d’accidents ou de maladies. C’est moins efficace sur les cicatrices de brûlures. La procédure est un bon choix pour les personnes à la peau claire. Elle peut causer une décoloration chez les personnes dont la peau est plus foncée.

Ce que vous devez savoir sur la dermabrasion pour le traitement des cicatrices

La zone à traiter est d’abord nettoyée en profondeur. Pour anesthésier la zone à traiter, on utilise un médicament anesthésiant ou un aérosol gélifiant. Le médecin enlève ensuite le tissu cicatriciel à l’aide d’une brosse métallique spéciale ou d’une meule diamantée à bords rugueux.

Comment se préparer à la procédure

Avant l’intervention, vous devriez discuter avec votre dermatologue de vos attentes, des risques potentiels et des résultats de l’intervention. Une semaine environ avant le traitement, les candidats à la dermabrasion devraient :

  • Cessez de prendre certains médicaments, comme l’aspirine.
  • Arrêtez de fumer.
  • Évitez certains produits de soins de la peau.
  • Restez à l’abri du soleil.

À quoi s’attendre après l’intervention ?

Le temps de récupération et de cicatrisation après dermabrasion dépend de la taille et de la profondeur de la zone traitée. Les patients le doivent :

  • Nettoyer la zone traitée plusieurs fois par jour pour prévenir l’infection.
  • Changez les pommades et les pansements pour favoriser la guérison.
  • Éviter l’exposition au soleil.

La repousse de la peau se produit dans les cinq à huit jours. La nouvelle peau est d’apparence rose ou rouge, s’estompant pour devenir une peau normale en six à 12 semaines. La douleur et l’enflure sont généralement minimes après l’intervention, bien que des analgésiques et des stéroïdes soient prescrits dans certains cas. Votre dermatologue de la SPPS peut prévoir des visites de suivi pour surveiller vos progrès.

Risques possibles

Comme pour tout traitement, il y a des risques associés, bien qu’ils soient minimisés entre les mains d’un dermatologue qualifié de l’ASDS. Il s’agit notamment de :

  • Rougeur
  • Enflure
  • poussées d’acné
  • Perte de la couleur de la peau
  • Dommages tissulaires causés par un gel excessif.
  • Infection
Back to top button
Close